AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Admin
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 43
Localisation : Nobressart

MessageSujet: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Lun 25 Aoû - 6:27

25ème édition du GRAND RAID CRISTALP
23 AOÛT 2015



Après le déluge de l'année dernière, l'édition 2014 du Grand Raid Cristalp s'est déroulé dans de bien meilleures conditions malgré un temps frais.

Plusieurs membres du BT21 avaient fait le déplacement pour la 25ème édition de cette superbe course en terre valaisane. Quelques uns effectuaient en plus leurs premiers pas sur cette course et ont pleinement atteint leur objectif en rejoignant l'arrivée cheers Félicitations à tous Exclamation 

On attend vos impressions avec impatience bounce

_________________
" Le rêve doit faire partie de la vie !
Tenter de l'accomplir, c'est le début de la passion ;
croire que c'est possible, c'est le moteur de l'action. "


Dernière édition par Laurent le Jeu 28 Aoû - 7:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bikersteam21.forumperso.com
Bertrand D.

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Lun 25 Aoû - 20:45

Bonjour à tous,

Voici un résumé de notre séjour en Suisse.

Olivier, Christophe et moi-même partons jeudi vers 16h de Luxembourg.
Nous arrivons tardivement à Verbier vers 23h30.
Nous nous installons rapidement et nous mettons au lit rapidement, histoire de ne pas perdre la moindre minute de sommeil...

Le vendredi matin, nous nous réveillons chacun à notre tour (dans l'ordre, Christophe-Olivier puis moi (je ne suis sûr que de moi en dernier!!). Nous pouvons jouir de la magnifique vue depuis la terrasse de l'appartement. Un grand ciel bleu avec un soleil étincelant. Nous croisons les doigts pour que demain le temps soit pareil.

Nous nous rendons ensuite à Sion au contrôle technique et arrivés sur place, nous croisons Alex et Mattéo. Ils étaient à Verbier depuis une semaine avec la famille.
Nous échangeons nos impressions et inquiétudes...plutôt inquiétudes puisque Alex nous dit que lors d'une sortie matinale durant la semaine, il a eu terriblement froid aux pieds et que Mattéo nous fait part que lors de sa dernière participation, il a vécu une journée de galère!
Bref, rien de trop rassurant pour Christophe et moi à la veille de notre première participation à une telle épreuve.

Nous mangeons à Sion et retour à Verbier vers 14h30. Nous décidons de faire 45 minutes de mise en jambes et grimpons les premiers kilomètres de la première ascension du parcours. Les impressions sont mitigées, surtout pour Olivier qui ne se sent pas très bien depuis le début de la semaine.
Ensuite, retour à l’appart, derniers préparatifs. C’est là que je me rends compte que j’ai oublié mon garmin en Belgique. Vraiment pas l'idéal pour jauger son effort et savoir où on en est dans les longues côtes! Mais je me fais une raison et me dit que je pourrai demander aux autres participants! Oli règle ses freins et Christophe s'affaire sur la pression de ses pneus !

On va jusque Verbier pour faire un tour et manger un incontournable plat de pâtes!
De retour à l'appart, on se pose la question de comment s'habiller ! Enfin on, plutôt moi tout seul puisque Christophe a vite fait son choix et oli n'a pas pris une multitude de vêtements et son choix est donc vite fait ! Je ne ferai mon choix qu'après 30 minutes de réflexion !
Vers 21h, direction le lit pour un réveil vers 5h !

Je me réveille un rien avant 5h, j'ai bien dormi. Oli, par contre, s'est réveillé vers 2h30 et n'a pas pu se rendormir ! On déjeune avec un gatosport que la fille de Christophe avait préparé ! On est prêt à partir vers 6h!

A 6h10, on quitte l appart et on aperçoit les stars qui s échauffent ! Il fait froid (5 degrés) et sec. Dans la descente vers le départ, Oli perd son frein avant, plus aucun frein  Shocked
Dans ma tête, je me dis que la journée débute mal et qu'Oli risque sans doute d abandonner !
6h20, on est placé, bien derrière dans le peloton. Alex et Matteo sont plus en avant !
Le départ est donné et chacun prend son rythme !

Sans forcer, je remonte dans le peloton tout au Long de la première côte. Je rejoins Alex quelques centaines de mètres avant le sommet ! Il me demande si j'ai vu Matteo et bien non ! Je suis passé à côté sans le voir ! Alex me dit de continuer sur mon rythme, je ne le reverrai plus!

Je passe un panneau indiqué 120km et je me dis que ce n'est pas possible et qu'il y a plus que 125km parce que cela était très long pour 5km ! Ensuite, long chemin en haut de la montagne, il fait froid là-haut ! La première descente se passe bien, ce sont des courbes à 180° suivies de lignes droites rapides, je m'en sors pas trop mal! Quelques portions un peu plus techniques par après, tout se passe bien.
Ensuite, on enchaine montées, descentes, quelques racines et cailloux!

Tout se passe bien excepté un premier bidon perdu. Je m'arrête pour le reprendre (produit isotonique).
Je me sens à l'aise, ne force pas le rythme, prends à manger et boit régulièrement!
La descente de la piste de ski avant le premier point contrôle passe sans souci!
Je continue sur ce rythme, les choses se durcissent avec une belle côte d'abord sur la route puis dans les bois dont certains passages me font mettre pied à terre! Je ne force pas et il y a aussi un peu de boue ! Ça roule jusque héremence et le 2ème pointage !

Peu après hérémence, dans un chemin rapide qui se relève, je me mets en danseuse et hop, une pointe dans l'intérieur de la cuisse droite ! je m'assieds de suite et change de vitesse pour soulager! Ça passe mais première alerte. Un peu plus loin, cela revient ! Je m'arrête quelques instants, fais quelques étirements et retire ma veste pour le froid et mes sous-gants. C est reparti !
Les crampes me laissent à nouveau tranquille mais pas question de mettre du braquet !

On s'attaque au Mandelon ! Montée sur la route impeccable, rythme tranquille, je discute avec un belge qui habite en suisse ! Je le lâche un peu avant le ravitaillement. Je m'y arrête comme à tous les ravitos depuis Nendaz. Je repars juste derrière lui dans la partie haute du Mandelon dans laquelle il y avait de la boue. La partie plus technique entre les pierres ne se passe pas trop bien. Je suis un peu hésitant et n'ose pas donner le surplus de puissance de peur de choper de nouveau des crampes. Je mets donc plusieurs fois pieds à terre et perd le contact avec mon partenaire depuis 1h !

Ensuite, descente vers évolène ! Pas de chance, je prends une guêpe dans le maillot et elle me pique ! Un peu plus loin, avec les soubresauts, ma chambre à air se détache et tombe ! J'en avais une 2ème dans le sac, je continue ! Dans le bas de la descente, je chute, passe par dessus le vélo, qui me tape le dessus du casque et finit 3-4m plus bas ! Shocked Je fais alors l'inventaire: velo ok, tête ok mais le genou droit est touché ! Ça saigne et douleur mais rien de dramatique !

Le dessus du Mandelon et cette descente sont assurément le moins bon moment de ma journée!
Je regarde le plan et me dis qu'un arrêt au médecin à Evolène est obligatoire ! Cinq minutes plus tard, arrivée chez le médecin ! Je demande qu'on me donne qqch pour la piqûre de guêpe. Le médecin chef doit venir, cela prend un peu de temps. Ensuite, ils se mettent à 4 sur moi en même temps! J'en profite !
L'un me prépare un verre de magnésium, l'autre soigne mon genou, un s'occupe de ma piqûre et un 4ème me fait un petite massage des cuisses ! Environ 10minutes de perdues dans cet arrêt.
Je repars avec un beau pansement sur le genou droit, direction Eison !

Ça grimpe ok! Je ne suis pas gêné ! Je continue à mouliner sans forcer pour éviter les crampes.
C est long! Je n'ai pas de GPS, il y a moins de concurrents et aucun panneau qui donne l'avancement en km ou altitude. C'est donc difficile de savoir si je peux oser en ajouter! Je ne prends donc aucun risque et continue sur un rythme qui me permet de tenir.

Passer Eison et son ravito, direction l'A Vieille. Encore pire pour savoir où j'en suis dans l'ascension! Je demande à des personnes qui nous encouragent ! Enfin, l'A Vieille, c'était très long ! Je me ravitaille, remets ma veste parce qu il fait froid là haut !

Montée du pas de lona ! Je porte, puis pousse puis reporte le vélo puis repousse, ça grimpe fort à certains endroits, perd 2-3 fois l'équilibre mais ça avance ! On sent l'altitude et la fatigue est bien présente. Je me concentre sur mon souffle, je fais un pas pour chaque inspiration-expiration. Je demande aussi aux supporters d'un jour (c'est génial d'avoir autant de personnes qui vous encouragent) où est le sommet! J'y suis presque ! Ça y est ! Je sais maintenant que je serai à Grimentz !
Enfin presque !

Il fait si froid que je remets mes gants que j'avais mis dans le sac à dos. Je prends à manger au ravito et je ne sais plus trop comment ça se passe mais repars sans remettre mon sac à dos!
1km plus loin, je m'en rends compte! Que faire ?

A ce moment, je n ai donc plus rien pour réparer (j'étais prévenu que la dernière descente était cassante), je continue avec cela en tête et le fait qu'il y a ma carte d identité et des clés dedans ! Je passe le Basset de Lona, ça avance bien, je vois le timing et me dit que passer sous les 10h devrait être possible si je descends correct. Je prends le temps de signaler au responsable du ravito du Basset de Lona que j ai oublié mon sac au Pas de Lona ! Il me confirme que je pourrai le récupérer à Grimentz !

Me reste donc à éviter une crevaison pour rejoindre l'arrivée! Les bras ont mal, j'apprécie les passages dans les ruisseaux, je croise 4 concurrents en train de réparer et est donc très prudent dans la partie basse avec les énormes pierres ! J'aperçois le village de Grimentz, il me reste quelques minutes pour être sous les 10h ! Je lâche les freins (c'est toujours ce que Fred me dit) mais ça tape dans les bras !
Je suis à 300m et vois le chrono sur 9h59, ça file et je passe l'arrivée cheers
Mon temps final est de 9h56 puisque le chrono affiché est basé sur le départ du premier !

Je suis content d'être finisher de ce premier Grand Raid. J'avais comme objectif de finir en moins de 10h. Vu le déroulement et les circonstances (pas de GPS, crampes assez tôt mais bien gérées, chute, arrêt médecin), il y a des possibilités pour améliorer le temps !
Ce sera un prochain objectif  Very Happy

Alex arrive peu de temps après moi, Christophe et Mattéo quasiment dans le même temps et oli termine un peu plus tard. Il a récupéré son frein avant après avoir fait la première descente sans !

Voilà mon "résumé" pas trop résumé, sans doute un peu long que pour être palpitant!
Merci à Oli et Christophe pour ces 3 jours bien sympas ensemble!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 49
Localisation : Robelmont

MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Mar 26 Aoû - 12:31

Flash back sur une journée qui restera gravée un bon bout de temps...

La nuit a été courte mais l’envie est  bien présente ce samedi  matin lorsque nous quittons l’appartement.
Dans la descente qui rejoint le départ, mon frein avant me lâche complètement sans que je comprenne pourquoi. Aïe, il est 6h15 et ça ne commence pas de manière optimale !  Evil or Very Mad

Après la bénédiction du curé juste avant le top départ, nous nous élançons à près de 900 pour la grande aventure ! C’est parti pour une dizaine de kms d’ascension et je me demande ce que la première descente ultra rapide vers la Tsoumaz me réservera si je n’ai qu’un frein. Moi qui ne suis déjà pas le plus habile lorsque la pente pique du nez, je déguste. La roue arrière glisse mais ne ralentit pas grand-chose ! Je  me demande à chaque virage si je vais bien pouvoir m’arrêter avant le décor. affraid  Je me fais dépasser par l’essentiel du peloton et je peste entre mes dents. A ce moment, je me dis que je n’arriverai pas au bout entier si ça ne s’arrange pas.

Heureusement, en arrivant vers Veysonnaz, mon frein retrouve un peu de consistance.  Par contre, mes jambes ne sont pas au mieux et dès le 55ème km, les crampes font leur apparition à des endroits des cuisses où je ne soupçonnais pas la présence de muscles  Suspect  !!! Qu’est-ce que c’est que cette histoire, il reste 70 bornes et on ne peut pas dire que j’ai forcé jusqu’à présent. Là encore, les questions fusent et j’essaie de comprendre ce qui m’arrive…

Tout le reste du parcours, j’avancerai au mental puisque les jambes ont décidé de ne pas m’accompagner ou plutôt de me faire souffrir. Cent fois, je pense à mes deux petites femmes en espérant qu’elles m’insufflent le courage nécessaire pour arriver au terme de mon deuxième cristalp. Plein de choses me traversent l’esprit. Pourquoi suis-je dans cet état ? Ensuite il me faut  faire le deuil d’améliorer mon résultat de 2011, puis essayer de se persuader que le plus important est de participer. Mais c’est loin de me satisfaire et je ferai tout pour arriver au bout malgré la souffrance du jour.

Le pas de Lona ne sera pas le plus dur ce jour-là mais la descente sur Grimentz m’achèvera  tant je l’ai trouvée cassante. Enfin je franchis la ligne d’arrivée. Plein d’émotions et fier d’avoir bouclé ce cristalp qui quoi qu’on puisse en dire, est une bien belle école de vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent G

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 39
Localisation : Arlon

MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Mar 26 Aoû - 18:42

Super les gars !

Le grand Raid reste une sacré course et comme l'a dit Olivier une telle épreuve à surmonter !
Il s'en passe toujours des choses pendant ces 9 à 10 h de course !

Prochain objectif : 9 h ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureisourplayground.com
Bouz

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 30
Localisation : Bastogne

MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Mar 26 Aoû - 18:55

LA course accessible pour moi qui me fout les boules!! Qui sait pour 2015???

En tous cas bravo les gars et chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouzendorff.be
Alexandre

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 41

MessageSujet: Mode Gestion!!   Mer 27 Aoû - 20:17

Cette course ponctuait pour nous une superbe semaine bien chargée passée avec mon épouse et mes 3 enfants et avec Matteo et sa petite famille.
Cette semaine m'aura permis, entre autre, d'effectuer mes premiers tours de roues en montagne.  A bientôt 38 ans, c'était une première pour moi bounce.  J'aurai aussi profité des conseils de Matteo: gestion physique, gestion technique, alimentation...des pâtes, des pâtes et encore des pâtes Very Happy

6h20, derniers bisous à ma femme et mes enfants, j'aurai la chance de les revoir sur le parcours.  La tension monte, et je suis pris d'émotion au moment où le prêtre entame sa bénédiction, je ne m'y attendais pas... je sais que j'ai des supporters là haut aussi.  J'ai le trac et en même temps, l'envie de passer un beau moment en vélo.  L'inquiétude de savoir si je vais y arriver... et l'excitation de pouvoir enfin m'élancer.  Bang, c'est parti...

Premier départ en course pour moi et pas l'habitude de rouler roues dans roues, attention maximale.  Je reste à côté de Matteo , je me sens bien et les premiers "Allez Papa" me gonflent à bloc.

Je suis concentré sur les 2 règles que je me suis juré de suivre: Ne pas me laisser entraîner et ne pas m'essouffler.  Je me sens bien dans cette première montée, et arrive relax en haut.  J'échange quelques mots avec Bertrand.  Matteo est à 150m derrière, tout va bien.  Pourtant, je ne le reverrai plus de la course.  On passe le tunnel éclairé et en musique: ACDC, excellent.
Première descente en montagne pour moi et il me faut plusieurs lacets pour trouver la technique.  Je me fais doubler comme jamais... Mad

Concentré mais vexé par ma première descente lamentable, je me promets que la suivante sera différente... et elle l'a été... descente dans une herbe humide, lancé à fond, je ne gère plus rien, mes bras me font mal, je double en passant par des portions improbables... j'arrive en bas fier de moi mais, c'est décidé, tant pis pour le chrono, je serai dorénavant plus prudent.

J'enchaine ensuite les montées et descentes, avec les encouragements réguliers de ma tribu.  Mine de rien, j'arrive au 60 ième et QUE DU BONHEUR! les paysages sont magnifiques, la météo est top, pas de bobos,... je savoure.

Les km défilent et je prends mon pied! Derniers bisous à ma famille au pied de LA VIEILLE : Promis on se revoit dans quelques heures...  Cette montée est dure et longue... ça monte à n'en plus finir, je me lasse des relances en danseuses, je serre les dents, mais mon rythme est régulier et je double pas mal de bikers.

98,8 Km: petite alerte. Ca crampe légèrement dans la cuisse droite.  Je bois et rebois, change la position sur le vélo, ça passe. Ca monte encore et toujours... les paysages changent, les zones boisées deviennent éparses et ça y est, on le devine: le voilà ce fameux Pas de Lona!  cheers  Il se mérite.

Je l'aborde en portant le vélo d'abord, en le poussant ensuite.  Ca passe sans trop de difficultés.  Le vents souffle et le froid se fait sentir à présent.  Les encouragements réguliers donnent du courage.  Plus que deux virages, plus que un, ça y est, j'y suis!!!!

J'enfile un vêtement chaud et reparti pour le basset de Lona.  Dernière grimpette, et c'est la première qui va m'essouffler - c'est probablement l'altitude.  Go, Ca descend et ce n'est pas cette vue imprenable sur le barrage qui me fait oublier la douleur.  Je souffre énormément des bras.  Cette épreuve est complète: il faut des jambes pour monter, un mental pour avancer et des bras pour descendre.  

Je pensais être arrivé mais non, ça descend encore sur chemins parsemés de cailloux pointus, la vigilance est de rigueur!! Grimentz se dessine dans le fond!!! Encore quelques km mais on y est.  Je les cherche et les vois enfin, juste avant de traverser le chapiteau: leurs sourires me récompensent de ces efforts: Ma femme et mes enfants. Merci à eux de m'avoir encouragé tout au long de cette épreuve. Matteo nous rejoindra à son tour un peu plus tard.

Heureux d'avoir terminé, mais les 6 min au dessus des 10h00 me laissent un léger goût amer... J'ai l'impression d'avoir trop géré, de m'être peut-être trop économisé,...Difficile à dire comment aurait réagi mon organisme si je m'étais moins retenu. scratch

Merci à mon épouse de m'avoir soutenu, à Matteo pour ses conseils.  Ben était aussi avec moi dans cette épreuve: "je serai dans ton Camel" m'avait-il confié la veille par tel.  Même un "vert" m'a téléphoné le vendredi soir, merci Stéphane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 40
Localisation : Tontelange

MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   Jeu 28 Aoû - 7:30

Félicitations à tous d'avoir bouclé cette fameuse épreuve bounce
J'en ai des frissons de vous lire Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition   

Revenir en haut Aller en bas
 
GRAND RAID CRISTALP - 23 août 2014 - 25ème édition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Raid Cristalp
» grand raid cristalp
» Tracé du Grand Raid ?
» Grand Raid des dentelles
» Grand Raid des dentelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives 2014 :: Grands évènements 2014-
Sauter vers: