AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau galérien du Ventoux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Admin
avatar

Messages : 1686
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 43
Localisation : Nobressart

MessageSujet: Un nouveau galérien du Ventoux ...   Jeu 27 Jan - 8:47

L'Arlonais Martin Outmanns, trente-trois ans, est le septième cycliste luxembourgeois à avoir décroché le diplôme de Galérien du Ventoux.
Sept. Ils sont sept passionnés de la petite reine, issus de la province de Luxembourg, à avoir décroché le Graal. Celui dont rêvent tous ceux qui fréquentent les pentes du Mont Chauve, le Ventoux, redoutable entre tous.

Martin Outmanns, 33 ans, d'Arlon, est le dernier à avoir ramené le diplôme de «Galérien», celui qui est décerné aux cyclistes qui gravissent le col par ses quatre côtés. Et ce, en moins de 24 heures.

«Un défi né parce que comme tous les cyclos, j'ai rêvé un jour d'accéder au moins une fois au sommet du Ventoux», confie ce membre du cyclo-club de Weyler.

L'appétit venant en mangeant, Martin est devenu un familier du Géant de Provence : «J'y suis allé cinq fois au cours des dernières années. Mais en n'escaladant qu'une seule fois le col, précise-t-il. Voici deux ans, après une interruption due à ma vie professionnelle, j'ai repris le vélo. De manière plus intensive, d'ailleurs. Depuis, au cours des vacances d'été, je me lance un défi.» Le premier, ce fut La Marmotte, cette cyclosportive bien connue, qui emprunte notamment les cols du Glandon, du Galibier et l'Alpe d'Huez.

«Sur ma lancée, je me suis promis de retourner au Mont Ventoux. L'occasion m'en a été donnée cette année puisque le cyclo-club Weyler y organisait une escapade.» Martin Outmanns, employé chez Terbeke, à Marche-en-Famenne, s'est, dès lors, mis en tête non seulement de gravir les pentes du Ventoux, mais de décrocher le brevet de Galérien : «Quatre montées distinctes par Malaucène, par Bédouin, par Sault, c'est-à-dire le triptyque qui donne droit au diplôme de Cinglé; et puis la dernière, par la route forestière, un chemin caillouteux, où en plus de la difficulté de la pente, les roues ne rencontrent pas d'adhérence», raconte le «Galérien» arlonais.

Ce dernier ne s'en cache. Il a effectivement galéré en cette journée aoûtienne : «En fait, j'ai failli tout abandonner lors de la première ascension ou plutôt au terme de la descente qui m'amenait à Bédoin. J'ai chuté sur la route humide. Mais après avoir fait réparer mon vélo et désinfecté mes plaies, je me suis remis en selle.» Martin Outmanns jusqu'au bout de son challenge, accomplissant les 187 km (4 montées et autant de descentes) en 10 heures 10 minutes précisément. «Une expérience inoubliable. Une grosse satisfaction surtout», confesse le lauréat, déjà les yeux rivés sur le diplôme de «bicinglette», soit deux fois les trois montées en un jour. Ouf...

Rendez-vous sur le blog de Martin O. pour le résumé complet de ce défi bien tentant : ICI

Source : Actu24.be

_________________
" Le rêve doit faire partie de la vie !
Tenter de l'accomplir, c'est le début de la passion ;
croire que c'est possible, c'est le moteur de l'action. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bikersteam21.forumperso.com
 
Un nouveau galérien du Ventoux ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galérien du Ventoux
» Nouveau finistérien
» [DAKAR 2014 Le galérien en quad]
» Rien de nouveau sous le soleil
» Pablo. C, Gruérien de cœur et faux-nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Infos VTT / Route :: News de la planète VELO-
Sauter vers: